Chaudières à biomasse

Les chaudières à biomasse

On entend par « chaudières à biomasse » toutes les chaudières et les systèmes alimentés par des combustibles d’origine organique, c’est-à-dire des déchets, les résidus et les déchets industriels et municipaux d’origine végétale ou animale qui ne peuvent plus être réutilisés, mais qui peuvent être transformés en énergie électrique et en chaleur.

Selon la définition de la Directive Européenne 2009/28/CE, la biomasse est « la fraction biodégradable des produits, des déchets et des résidus d’origine biologique provenant de l’agriculture (y compris les substances végétales et animales), de la sylviculture et des industries connexes, y compris la pêche et l’aquaculture, ainsi que la fraction biodégradable des déchets industriels et municipaux ».

Les biomasses et les combustibles qui en découlent représentent une source d’énergie renouvelable, car le dioxyde de carbone qu’ils émettent durant le processus de combustion est plus ou moins le même que celui que les plantes absorbent au cours de leur vie et qu’elles émettent une fois mortes. La combustion des biomasses n’entraîne donc aucune augmentation du dioxyde de carbone dans l’atmosphère, principale cause de l’effet de serre, mais représente au contraire un autre avantage pour l’environnement étant donné la biodégradabilité des substances qui sont brûlées.

Tout lire

Nos chaudières sont conçues pour pouvoir brûler aussi bien les biomasses désormais considérées comme d’usage commune, comme les copeaux humides et les granulés de bois, que les biomasses découlant des déchets organiques comme par exemple la sciure, les briquettes, l’écorce, la fiente de poule, le fumier, les champignons, le miscanthus, les coquilles de noix, la tourbe, CDD, les sarments de vigne, les grignons, le moût de raisin.

Pour des combustibles spécifiques, nous demandons une analyse chimique, en fonction de laquelle nous pouvons ensuite concevoir une installation sur mesure.

L’élimination des déchets industriels influence les frais de l’entreprise, et même de manière importante. Les installations à biomasse permettent de transformer les déchets en ressource, en obtenant de leur combustion de l’énergie électrique et de la chaleur.

Les installations à biomasse que nous concevons s’adaptent à tous les types de process industriel et respectent les normes sur la pollution. Les chaudières peuvent être réalisées avec la technologie « water jacket », qui offre des encombrements réduits et des rendements supérieurs, mais ils sont également disponibles avec une chambre adiabatique. Nous fournissons des installations complètes, du système de stockage/alimentation, au système de transport, en passant par le système de combustion et de filtrage des fumées.

Nous suivons et assistons nos clients à chaque phase du projet, du choix de la machine à sa mise en marche.

Normalement, l’installation est divisée en plusieurs sections dont les principales sont :

  1. Silo de stockage
  2. Système d’alimentation
  3. Chaudière
  4. Grille de combustion
  5. Filtrage
  6. Conduit de fumée

1 – Silo de stockage

Le silo de stockage est la partie de l’installation dans laquelle est stockée la biomasse, pour qu’elle soit ensuite déplacée et transportée jusqu’au système d’alimentation.

Nous pouvons réaliser plusieurs types de silo de stockage en fonction des caractéristiques du combustible et des besoins du client.

2- Système d’alimentation

La biomasse est transportée du silo de stockage jusqu’à la chaudière et reversée sur la grille de combustion à travers le système d’alimentation. Ce dernier est généralement constitué d’une ou plusieurs vis sans fin ou d’un convoyeur à chaîne (ou les deux), conçu pour garantir l’apport nécessaire en combustible à la chaudière.

Le système est conçu dans le respect des normes de sécurité et de prévention des incendies.

3 – Chaudière

Les chaudières à biomasse sont constituées d’une chambre de combustion et d’un échangeur de chaleur.

La chambre de combustion est équipée de ventilateurs pour l’adduction d’air et de sondes pour le contrôle des paramètres de combustion. La chambre peut être adiabatique ou à chambre noyée. La combustion, qui peut s’effectuer sur une grille fixe ou mobile, produit des fumées chaudes qui vont dans l’échangeur de chaleur, et de la cendre comme déchet. La cendre peut être récupérée soit avec des systèmes automatisés, soit manuellement.

L’échangeur de chaleur utilise l’énergie des fumées pour la production d’eau chaude, d’eau surchauffée, de vapeur, etc., en fonction du type d’installation sélectionnée. Tous les accessoires de sécurité et le système de nettoyage automatique de l’échangeur sont généralement inclus dans la fourniture.

Nos chaudières sont réalisées dans le respect des normes les plus récentes et peuvent être certifiées selon ASME, PED, etc.

4 – Grille de combustion

La grille ou le pot de combustion est la zone sur laquelle est reversé le matériel pour la combustion. Les grilles peuvent être de 3 types :

  • Fixe plate
  • Mobile plate
  • Mobile inclinée

La grille fixe plate est la plus simple ; il s’agit d’un système économique qui prévoit un nettoyage manuel régulier des cendres.

Les grilles mobiles sont utilisées pour des installations moyennes-grandes et sont dotées de systèmes pour l’expulsion automatique de la cendre. Ce type de grilles offre un contrôle sur l’avancement de la combustion, garantissant ainsi un plus grand rendement.

5 – Filtrage

Les fumées à la sortie de l’échangeur doivent être « nettoyées » et, en général, les systèmes utilisés à cette fin sont au nombre de deux (séparément ou ensemble) :

  1. Filtres cyclones (ou multicyclones) pour un premier filtrage qui respecte les principales normes sur la pollution ;
  2. Filtres à manches ou électrostatiques pour un filtrage supérieur

6 – Conduit de fumée

Après le filtrage, les fumées sont poussées par le ventilateur de queue à travers le conduit et expulsées dans l’atmosphère.

 

D’autres composants peuvent être présents dans une installation à biomasse en fonction des caractéristiques du combustible et des demandes du client ; une conception initiale correcte est fondamentale pour prévenir tout problème futur.

INSTALLATIONS A BIOMASSE

L’utilisation des biomasses a des origines très anciennes : depuis toujours, le bois est brûlé pour se chauffer et pour cuisiner. Aujourd’hui la consommation individuelle s’est développée à grande échelle en s’adaptant aux applications industrielles les plus variées.

Les centrales modernes sont capables d’utiliser l’énergie contenue dans les biomasses pour produire de l’eau chaude, de l’eau surchauffée, de la vapeur et de l’énergie électrique, réduisant ainsi au minimum l’impact environnemental par rapport aux sources d’énergie non-renouvelables.

Eau chaude

Pour des températures de l’eau inférieures à 110/115°C, les chaudières utilisées sont à eau chaude. Les utilisations les plus communes sont dans le secteur du chauffage centralisé des hôpitaux, des serres, des entrepôts industriels, etc. Grâce à la simplicité de l’installation et à la gestion intuitive, les installations à eau chaude sont préférées aux autres, dans les limites indiquées ci-dessus.

Eau surchauffée

Pour des températures de l’eau supérieures à 110/115°C, les chaudières utilisées sont à eau surchauffée. Les utilisations les plus communes sont dans le secteur du téléchauffage et des applications industrielles spécifiques (alimentaire, manufacturier, etc.). Ce type d’installation s’applique également dans les installations de cogénération.

Vapeur

Notre gamme de chaudières à biomasse comprend les générateurs de vapeur (saturée ou surchauffée). Les applications vont de l’industrielle (alimentaire, pharmaceutique, etc.) à la production d’énergie électrique avec turbines à vapeur.

Cogénération et trigénération

On entend par « installations de cogénération » les systèmes qui permettent la production combinée d’énergie électrique et de chaleur. La trigénération quant à elle fait référence aux installations capables de produire trois formes distinctes d’énergie : électrique, thermique et frigorifique.

 

Nous pouvons fournir des installations de cogénération et de trigénération clé en main.

CHAUDIERES

Modèle Type Capacité minimale Capacité maximale
GPT – AC Tubes de fumées, triple parcours, production eau chaude 900 kW 9000 kW
GPT – AS Tubes de fumées, triple parcours, production eau surchauffée 900 kW 9000 kW
GPT – CP Tubes de fumées, Triple Parcours, production vapeur 1000 kg/h 12000 kg/h
GPT – HA Tubes de fumées, Triple Parcours, production air chaud 400 kW 1500 kW
GPT – PW Cogénération 50 kWe 5000 kWe
Modèle Pression nominale Dimensions local chaudière (mm) Puissance Poids Maximal avec eau (kg)
GRILLE

GF-P

GRILLE

GF-M30

GRILLE

GM-M30

GRILLE

GM-M50

1200 GPT/AC 6 bars
10 bars
8000×5000 H.4200 9000×6000 H.4500 9000×6000 H.4500 9000×6000 H.5000 1200 kW 18 800
GPT/AS 8000×5000 H.4350 9000×6000 H.4650 9000×6000 H.4650 9000×6000 H.5150 1200 kW 18 800
GPT/CP 8500×6000 H.5880 8500×6000 H.5880 9000X6500 H.5960 9000X6500 H.6520 1860 kg/h 23 800
1650 GPT/AC 6 bars
10 bars
8500×6000 H.4200 8500×6000 H.4500 9500×7700 H.4500 9500×7700 H.4800 1650 kW 26 100
GPT/AS 8500×6000 H.4350 8500×6000 H.4650 9500×7700 H.4650 9500×7700 H.4950 1650 kW 26 100
GPT/CP 9500×7000 H.6420 9500×7000 H.6420 9500×8000 H.6500 9500×8000 H.7100 2560 kg/h 30 800
2100 GPT/AC 6 bars
10 bars
10000×7500 H.4600 10000×7500 H.4900 9500×8500 H.6000 9500×8500 H.5700 2100 kW 35 800
GPT/AS 10000×7500 H.4750 10000×7500 H.5050 9500×8500 H.6150 9500×8500 H.5850 2100 kW 35 800
GPT/CP 9500×8000 H.7145 9500×8000 H.7145 9500×9000 H.8270 9500×9000 H.8270 3255 kg/h 43 300
3000 GPT/AC 6 bars
10 bars
11000×8500 H.5500 11000×8500 H.5800 11000×8500 H.5800 10500×8500 H.6947 3000 kW 50 800
GPT/AS 11000×8500 H.5650 11000×8500 H.5950 11000×8500 H.5950 10500×8500 H.7097 3000 kW 50 800
GPT/CP 11000×9000 H.8200 10500×9000 H.9450 10500×9000 H.9530 10500×9000 H.9450 4650 kg/h 60 000
Les modèles spéciaux suivants sont également disponibles :
5000 avec capacités 5000 kW 7750 kg/h
7000 avec capacités 7000 kW 10850 kg/h
9000 avec capacités 9000 kW 12000 kg/h

 

Pressions nominales standard de 6 bars à 25 bars – Pressions nominales supérieures disponibles sur demande.

Pour toute demande de modèles et d’applications spéciales et/ou différentes de celles présentes dans le catalogue, une analyse de faisabilité doit être effectuée.

 

GRILLES

Modèle Type Capacité minimale Capacité maximale
GF – P Grille fixe pour granulés de bois 900 kW 3000 kW
GF- M30 Grille fixe pour copeaux humidité maximale 30% 900 kW 3000 kW
GM – M30 Grille mobile pour copeaux humidité maximale 30% 900 kW 9000 kW
GM – M50 Grille mobile pour copeaux humidité maximale 50% 900 kW 9000 kW

Lire moins

TELECHARGEZ NOTRE CATALOGUE



J'ai lu et compris la politique de Privacy Policy *
Je désire recevoir la newsletter